Le seuil d'homéostasie


Le seuil d’homéostasie correspond à ce que votre chien est en capacité de gérer émotionnellement. Tout ce qui se trouve entre la ligne EXCITATION et STRESS est gérable pour lui. Plus on se rapproche des limites, plus le travail pour le chien est difficile. Tout ce qui est au-delà, ne l’est pas : perte d’obéissance, fugue, agression, aboiement…




L’intérêt de l’éducation et des différents ordres comme le pas bouger et la marche au pied, c’est de travailler sur la gestion des émotions, de la frustration, et ainsi d’élargir son seuil pour qu’il arrive à gérer plus de chose : traits en pointillés.


Dans mon exemple, ça englobe désormais le chevreuil qui passe en courant, mais le feu d’artifice/relation à l’homme reste encore trop stressant, néanmoins ça l’est beaucoup moins.

« Avant je partais en courant tellement j’avais peur, maintenant j’ai la queue basse et je tremble mais je ne fugue plus. »

« Avant je mordais pour dégager la personne en face de moi, maintenant j’aboie mais je tolère la personne à une distance raisonnable. »


« Avant je courais derrière le chevreuil, maintenant j'arrive à me retenir et j'écoute mon maitre. »



 


Si vous ne faites rien voir à votre chien, qu’il n’est jamais confronté à rien, que vous ne le travaillez jamais, son seuil va être très faible.


33 vues

Posts récents

Voir tout